Vous êtes ici : Accueil » Découvrir » Ils ont vécu ici

Ils ont vécu ici

Thierry Hermès, fondateur de la maison Hermès à Paris, s’est installé à Pont-Audemer en 1821 en tant qu’apprenti chez un artisan sellier-harnacheur.

Ils ont vécu ici Thierry Hermès apprenti sellier à Pont-Audemer en Normandie

Thierry Hermès apprenti sellier à Pont-Audemer en Normandie

Le pâtissier Gaston Lenôtre a vécu à Pont-Audemer et y a ouvert sa première boutique dans la rue Gambetta avant de rejoindre Paris et de connaître la célébrité.

Les peintres impressionnistes Albert Lebourg et René Sautin sont nés à Montfort-sur-Risle. Marie Duret était originaire de la commune de Condé sur Risle

Les boxeurs Alexis Vastine et Pierre Langlois,

Alexis Vastine (médaille de bronze aux JO de Pékin en 2008) et Pierre Langlois qui a disputé le 15 décembre 1954 un combat pour le titre de champion du monde en affrontant Bobo Olson à San Francisco, sont tous deux originaires de Pont-Audemer.

L’ancien chef Francis Vandenhende est né à Pont-Audemer.

La top-modèle et comédienne Laëtitia Casta est née et a passé une partie de son enfance dans la région de Pont-Audemer.

Les acteurs Philippe Torreton et Bruno Putzulu ont fréquenté les bancs d’école de Pont-Audemer.

Le film « Un pont entre deux rives », avec Carole Bouquet, a été tourné à Pont-Audemer.

Plusieurs courts métrages de la série « Chez Maupassant » ont été tournés à Pont-Audemer et dans le Marais Vernier.

La marque OXBOW est née à Pont-Audemer.

Le sculpteur Jean-François Glabik vit à Routot.

Robert de Croismare (vers 1445-1493), prêtre à Rougemontiers en 1470, deviendra archevêque de Rouen.

Jean-Hubert Lereffait, laboureur à Rougemontiers, fut député du tiers état en 1789.

embouchure de la seine à quillebeuf. W Turner

Joseph Mallord William TURNER (1775-1851), qui a peint la Seine, avec notamment la célèbre toile « Embouchure de la Seine à Quillebeuf », peinte en 1833.

Charles Modeste Théophile Feret a écrit “Contes de Quillebeuf et du Roumois : le sixième précepte, Paris, Galerie du baromètre, 1900″

Marguerite Duras, dans « Emily L. » plante le décor de son œuvre à l’embouchure de la Seine.

Philippe Delerm dans « les chemins nous inventent » évoque le marais.

Michel Bussi dans son livre « Mourir sur Seine », mentionne les falaises de la Roque, le Marais Vernier.

Enfin Robert Duquesne a écrit “Histoire de Quillebeuf et des Quillebois “, œuvre complétée par Charles Aussy, René Maurice et Julien Guillemard et préfacé par Pierre Mac-Orlan qui a également couché sur papier quelques lignes concernant le Marais Vernier.